L’Action Sociale Kesho Kongo est une asbl de développement, créée le 21 novembre 2015 à Bukavu, Capitale de la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo. Elle est à caractère apolitique, philanthropique, social et culturel, enregistrée au Ministère de la Justice et Garde des sceaux sous le numéro N°JUST.113/DP/CC/SK/59/2016 du 25/10/2016 au niveau provincial, et sous le N° F92/30.649 au niveau national.

 

Vision : paix et bien-être pour les congolais vulnérables.

Mission : bâtir des communautés saines au Sud-Kivu et autonomiser les jeunes et les femmes rurales par leur propre potentiel.

Nos valeurs : Excellence dans le Travail – Loyauté  – Résilience

Domaines d’intervention : santé, éducation, agriculture et élevage.

Aperçu historique de la création et parcours du fondateur:

Depuis ses études de médecine à l’Université catholique de Bukavu, le Dr Adolphe Nyakasane s’illustre dans son désir de rassembler les jeunes scientifiques autour des idéaux de développement de leurs communautés. En 2007, il est élu délégué des étudiants de la faculté de médecine de son université et crée l’émission « Parlons Santé » sur Radio Star pour informer, sensibiliser et éduquer la population du Sud-Kivu sur les questions intéressant la santé. En 2008, il est élu Ministre de la Santé (chargé des questions santé) au sein du collège des étudiants de l’Université catholique de Bukavu. Cette même année, il prend part au concours interuniversitaire organisé par « Génération Grands Lacs » et « Search for Common Ground » (une ONG américaine impliquée dans la recherche de la paix et la résolution des conflits) et placé sous le thème : « Que devons-nous faire en tant que jeunes pour que la sous-région des grands lacs soit un havre de paix en 2025 ? » il remporte alors le deuxième Prix de la Paix dans la région des grands lacs, et s’engage, devant un jury formé des congolais, rwandais, burundais, américains et français, à œuvrer pour la paix dans sa région ; il créera par la suite le Ballet Kesho Kongo, un groupe culturel des jeunes engagés dans la recherche de la paix et la cohabitation pacifique à travers la culture (théâtre, poésie, musique et danses traditionnelles). Il devient médecin en 2009 et choisit d’aller travailler dans les hôpitaux ruraux (Hôpital général de Mubumbano, Hôpital général de Nyantende, Hôpital général de Monvu puis Hôpital général de Ciriri où il travaille jusqu’à ce jour).

En 2011, il commence le 3ème cycle de médecine à Bukavu et obtient par la suite, une bourse de la Belgique pour aller se spécialiser en pédiatrie à l’Université catholique de Louvain. Il est reçu par le Professeur Christiane VERMYLEN (comme Maître de stage) dans le département de pédiatrie des Cliniques Universitaires Saint Luc à Bruxelles.

Il s’intéressera à l’endocrinologie, la diabétologie et la nutrition pédiatrique et suivra une formation spécialisée dans ces disciplines à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI, site Saint Antoine) en France. Cette formation lui permettra de prendre part à plusieurs congrès de la Société Européenne d’Endocrinologie et Diabétologie pédiatrique à Skopje (Macédoine) en mars 2015, à Roma (Italie) en mai 2015, à Barcelone (Espagne) début octobre 2015 ainsi qu’au congrès de l’EDGE (Endocrinology Debate and Global Exchange) en juin 2015 à Berlin (Allemagne) où il fait la connaissance du Professeur Juan Sotos (de l’Ohio State University, USA) qui fut le 1er à décrire le syndrome de Sotos (un gigantisme infantile).

C’est à son retour au Congo, fin octobre 2015, qu’il transforme le Ballet Kesho Kongo en une plateforme de développement dénommée ACTION SOCIALE KESHO KONGO pour apporter sa contribution aux multiples défis de développement au Sud-Kivu.

 

Le travail du Dr Nyakasane est récompensé par le Prix « Patriote en Or » décerné par la Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République démocratique du Congo, en janvier 2016. La même année, l’Ambassade des Etats-Unis en RDC reconnaît son travail pour lequel il bénéficiera d’une bourse du Département d’Etat Américain pour prendre part au programme « Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders » initié par le Président Obama. Ce programme le mène, en juin 2016, à la Maxwell School of Citizenship and Public Affairs de l’Université de Syracuse à New York où il est formé en Public Management orienté dans les domaines de la santé et du développement. Du 1er au 3 août 2016, à Washington, il prend part au sommet présidentiel pour les jeunes leaders africains convoqué par le Président Obama. Après ce sommet, il est retenu pour faire un stage dans une institution américaine ; il est donc envoyé à la Vitalyst Health Foundation où il affine ses connaissances en santé publique, sécurité alimentaire et dans le concept des communautés saines. La Voix de l’Amérique (VOA) a produit et diffusé cette courte vidéo (de 4 minutes) sur le stage du Dr Nyakasane à la Vitalyst Health Foundation :

 

L’Action Sociale Kesho Kongo, est constituée des jeunes congolais qui ont compris que les solutions aux problèmes de l’Afrique sont à trouver par les africains eux-mêmes, avec ouverture sur le monde. Ces jeunes encouragent donc tous leurs compatriotes qui ont eu l’opportunité d’aller étudier à l’étranger à retourner au Congo pour bâtir ce grand et riche pays au cœur de l’Afrique centrale.